Dans les pique-niques en grand groupe (classe, animation sportive…), on constate généralement une surenchère dans la production de déchets, un lieu souillé par les papiers par terre (« mais c’est pas moi ! »), et une absence de tri sélectif (au mieux tous les déchets sont mis dans un sac poubelle et jeté).

Quelles améliorations peut-on apporter ? Partir du principe que rien ne sera jeté sur place et que chacun doit ramener ses déchets chez lui (principe du pollueur payeur).

Pour limiter la production de déchets : Utiliser de la vaisselle en plastique lavable. Préparer une salade composée ou des sandwiches emballés dans des boites en plastique. Transvaser les aliments emballés dans des boites en plastique (chips par exemples) Utiliser une gourde ou une bouteille réutilisable, avec de préférence de l’eau du robinet. Préférer un fruit de saison à une compote.

Quelques notions de diététique : Pourquoi un pique-nique ne serait-il pas a peu près équilibré. Penser à mettre au moins deux portions de fruits et légumes prêtes à consommer (ex : tomate coupée et poire en quartiers). Préférer le poisson à la viande pour la ration de protéine (par ex : thon ou surimi) Les associer à une portion de glucides : (riz, pâtes, quinoa, semoule…)

Faites part de vos idées en insérant des commentaires. A consulter :